Catherine Deneuve met presque 300 vêtements d’Yves Saint Laurent aux enchères

Catherine Deneuve met presque 300 vêtements d’Yves Saint Laurent aux enchères


“Je ne savais pas qu’il y en avait autant!”, déclare-t-elle. “Quand Christie’s m’a demandé combien il y avait de pièces, j’ai répondu “Peut-être 100, 150 tout au plus. En fait, il y en avait près de 300”, avoue l’actrice Catherine Deneuve. La première partie sera placée aux enchères chez Christie’s à Paris, le jeudi 24 janvier. La seconde partie sera disponible en ligne jusqu’au 30 janvier prochain.

Nous nous rencontrons pour parcourir les épreuves du catalogue de la vente de la collection Yves Saint Laurent couture de Catherine Deneuve, qui aura lieu ce mois-ci.

Est-Ouest: Robe du soir dorée en velours de lurex, YSL haute couture, portée par Catherine Deneuve lors de la cérémonie des Oscars en 2000, quand le film ‘Est-Ouest’, de
Régis Wargnier, fut nommé dans la catégorie ‘Meilleur
Film Étranger’, lot 111, évalué à 2.000-3.000 euros.

©rv

Les lots proposés illustrent tant les différentes époques de la facette publique de la vie de la star française que l’histoire d’une longue amitié, ce qui se traduit par une profusion de robes, dont beaucoup ont été vues à Cannes et à Venise, aux Oscars, aux Césars et aux Golden Globes.

Il y a aussi deux couvertures de Paris Match qui attirent particulièrement l’attention: un étonnant costume de satin rose et une robe avec un grand oiseau perché sur l’épaule.

Vente aux enchères

Pendant des années, l’actrice a consigné ses pièces couture dans le grenier de sa maison de campagne, mais le moment était venu de faire de la place. “Je ne savais pas qu’il y en avait autant!”, déclare-t-elle. “Quand Christie’s m’a demandé combien il y avait de pièces, j’ai répondu “Peut-être 100, 150 tout au plus. En fait, il y en avait près de 300. C’est donc devenu quelque chose d’important, ce que je n’avais pas réalisé au départ.”

Christie’s met à la vente près de 120 pièces le 24 janvier et place près de 150 autres lots uniquement sur internet jusqu’au 30 janvier. Pour l’occasion, la maison aux enchères a développé une vidéo ‘tour virtuel’ dans afin que l’on puisse se balader parmi les portants et découvrir les pièces exceptionnelles de Catherine Deneuve signées par le célèbre couturier français. 

Jeune et timide

Catherine Deneuve acquiert sa première pièce couture en 1965. Elle est à Londres pour tourner ‘Répulsion’ de Roman Polanski. Le réalisateur la présente à David Bailey, un photographe qui sera son époux pendant sept ans. “Il était vraiment très beau et charmant, comme seul un Anglais peut l’être”, se souvient-elle.

“Très excentrique. Il vivait dans une maison avec, au rez-de-chaussée, une immense pièce remplie d’oiseaux. C’était comme vivre dans une nursery, avec des enfants qui crient.”

En quête d’une robe pour la soirée où elle sera présentée à la Reine, elle demande de l’aide à Bailey, alors au sommet de sa carrière de photographe de mode. “Il m’a conseillé d’aller chez Yves Saint Laurent. Il y avait une robe de la saison précédente qui me plaisait, j’ai donc pris cette coupure de presse et suis allée chez le couturier.”

Cette image d’une jeune et timide Deneuve, munie d’une coupure de presse, qui vient voir le tout aussi jeune et timide Saint Laurent, est charmante. Cette première rencontre marque la naissance d’une amitié et d’une collaboration qui durera quatre décennies.

Pierre Bergé, Yves Saint Laurent et Catherine Deneuve, qui porte une version du smoking.

©Jean-luce Huré

Sublimement chic

C’est aussi le jeune couturier qui conçoit la garde-robe de l’actrice pour ‘Belle de Jour’, un film tourné en 1967 par le grand réalisateur espagnol Luis Buñuel. Elle a 23 ans quand elle joue cette femme au foyer qui s’ennuie et qui décide de se prostituer l’après-midi. Ce long métrage est un classique qui pointe la relation tendue entre le sexe et la haute bourgeoisie. Dans une scène d’anthologie, elle se fait arracher ses vêtements, bâillonner, flageller, ligoter et bombarder de boue, tout en gardant une beauté hors sol.

Un joli petit tailleur années 60.

©© The Hollywood Archiv

‘Belle de Jour’ fait de la jeune actrice le prototype de la Française des trente glorieuses: intelligente et sexuellement complexe. Mais que l’art de Buñuel ne nous fasse pas oublier le style de ce film: ‘Belle de Jour’ est sublimement chic. Tous les personnages sont d’une élégance inouïe, et même Pierre Clémenti, gangster aux allures de Noureev, se pavane en pardessus de cuir, une canne à la main. Pourtant, c’est la belle et sa garde-robe d’enfer qui marquent les esprits. “L’image qu’a ce film doit beaucoup à Yves Saint Laurent”, précise-t-elle.

Du vivant d’Yves Saint Laurent, Catherine Deneuve faisait partie du cercle de ses proches, comme Betty Catroux et Loulou de la Falaise. En 2002, à l’apogée du défilé d’adieu du grand couturier, c’est elle qui chante en son honneur. Cependant, elle rejette l’étiquette de muse. “Nous avons travaillé ensemble et nous nous entendions très bien, mais je ne pense pas que le terme de muse soit approprié. Ses muses, c’étaient Betty et Loulou.”

Par contre, ils se comprennent et se soutiennent. “En Saint Laurent, vous êtes plus consciente de ce que vous portez”, explique-t-elle. “Vous vous sentez complètement différente. Quand vous êtes en public, cela vous permet d’avoir une attitude qui vous donne de l’assurance face aux personnes que vous ne connaissez pas.” En Yves Saint Laurent, elle a trouvé le costumier parfait pour incarner l’actrice Catherine Deneuve.

Personnification de la liberté

La Française ne laisse cependant pas sa vie de déesse du grand écran la limiter dans les plaisirs de ce bas monde: une mince cigarette entre les doigts de sa main droite, elle fait honneur à un superbe lunch culminant avec un soufflé tellement savoureux qu’elle se lance dans un éloge de cinq minutes au chef.



Chaque vêtement raconte une histoire, comme cette robe portée à la maison Blanche il y a 25 ans.

Qu’elle parle en faveur de l’avortement au début des années 1970, qu’elle se lance dans #MeToo (elle a signé en janvier dernier une lettre ouverte critiquant le nouveau puritanisme d’Hollywood) ou qu’elle prenne tout simplement une deuxième portion de soufflé, elle fait exactement ce qui lui plaît.

Je lui demande à quel moment elle est passée du statut de célébrité à celui de star dans le paysage culturel français. “Avec Marianne.” Elle fait référence au sondage de 1985 suite auquel elle a été choisie pour incarner le symbole de la République française, cette liberté inscrite dans l’identité nationale par le tableau ‘La liberté guidant le peuple’ de Delacroix.

“J’ai été très surprise qu’ils choisissent une femme comme moi, parce que j’ai eu un enfant hors mariage”, explique-t-elle au sujet de cet honneur qui a également échu à Laetitia Casta et à Brigitte Bardot.

Plus précisément, elle a eu deux enfants hors mariage: l’un avec Roger Vadim, le réalisateur de ‘Et Dieu créa la femme’, et l’autre avec l’acteur italien Marcello Mastroianni. “Ma vie privée n’allait peut-être pas dans le sens de la norme, mais beaucoup de femmes ont sans doute voté pour moi, signe qu’elles appréciaient l’image d’une femme plus indépendante, qui n’était pas mariée, avait des enfants et travaillait.”

Hitchcock et Reynolds

À une ou deux pièces près, comme le chapeau de paille qu’elle portait en 1969 dans le film ‘La Sirène du Mississippi’ de François Truffaut, les vêtements repris dans la vente de Christie’s ne sont pas des costumes de cinéma, mais des habits de sa garde-robe personnelle.

Le Choc: Robe du soir perlée, YSL, printemps-été, 1969, portée par
Catherine Deneuve lors de la cérémonie où elle rencontra
Alfred Hitchcock, lot 12, évalué à 3.000-5.000 euros.

©rv

En feuilletant le catalogue, ses souvenirs s’enchaînent. Une robe du soir perlée de 1969 lui rappelle une soirée avec Truffaut, lors de laquelle elle avait été présentée à Alfred Hitchcock, un souvenir accompagné d’une pointe de regret de n’avoir jamais travaillé avec le maître du suspense.

Une robe en mousseline de soie mauve et verte est le souvenir d’une soirée de gala avec Mastroianni en 1974. “Il était très élégant, mais n’était pas quelqu’un de très fantaisiste”, déclare-t-elle. “Il avait beaucoup d’allure, mais n’était pas aussi chic que Philippe Noiret, par exemple.” Un costume de laine rouille lui rappelle une réception au Palais de l’Élysée pour des créateurs de mode. Un imprimé patchwork est l’écho d’une cérémonie à la Maison Blanche, il y a plus de 25 ans.

Les images qui les accompagnent témoignent de sa beauté surnaturelle et de sa capacité à voler sans effort la vedette à tout le monde, de Brooke Shields dans les années 1980 à Bjork dans les années 2000. Et, bien sûr, il n’y a pas de véritable collection Yves Saint Laurent sans un smoking.

La vente propose des variations sur cette pièce iconique, dont un classique qu’elle a porté aux côtés d’un Gérard Depardieu lors de la première new-yorkaise du ‘Dernier Métro’ et un autre, blanc cette fois, qu’elle a arboré en compagnie du même Depardieu au Bal de l’Opéra de Francfort, en 1998. Il y a également celui qu’elle a revêtu à l’occasion du vingtième anniversaire de la maison YSL, en 1982.

©Jean-luce Huré

En amie, elle mettait un point d’honneur à assister à tous ses défilés, sauf si elle était en tournage à l’autre bout du monde. Pourtant, le catalogue est moins étoffé dans les années 1970. Suite au décès de sa sœur en 1967, dans un accident de voiture, l’actrice se fait encore plus discrète.

C’est à cette époque aussi qu’elle est moins souvent en France car elle travaille en Amérique, ce qui l’éloigne aussi du front row. Par contre, elle a la chance de travailler avec Burt Reynolds. “Un homme charmant, avec un humour ravageur”, se souvient-elle. “Je me rappelle être allée dans sa caravane, où tout était monogrammé à ses initiales.

Il m’a déclaré “Si j’avais pu, il y en aurait eu sur mon papier de toilette aussi!”” Avec une vie aussi riche en anecdotes, il est dommage qu’elle refuse d’écrire ses mémoires. Il faudra se contenter de sa garde-robe.

Catherine Deneuve & Yves Saint Laurent. Journées d’exposition: le 22 et 23 janvier, de 10h à 18h, et le jeudi 24 janvier de 10h à 12h. La vente aux enchères des lots 1-128: le 24 janvier à 14h30, avenue Matignon 9 à Paris. La vente aux enchères en ligne des lots 201-341: du 23 janvier jusqu’au 30 janvier, onlineonly.christies.com



Source link

Leave a Comment